Trains miniatures échelles HO, N et autres...

02 - La structure porteuse

 

La première étape de ce projet consistait à mettre en place ce que nous appellerons la structure porteuse du réseau. Cette structure est assemblée uniquement par vissage, sans aucun collage. En effet, tout doit être démontable, pour être réutilisé en cas de nouvelle mutation professionnelle.

 

Le point de départ pour la construction de la structure est le dressing.

 

1) Il faut mettre un toit sur ces éléments pour les rendre solidaires. Pour cela, ils seront reliés par des tablettes mélaminées blanches en 60 cm de large, coupées en 3 pièces pour plus de maniabilité et de facilité de mise en oeuvre.  Les tablettes sont vissées directement sur le haut des colonnes. Pour renforcer la fixation et s'assurer d'un bon alignement frontal, on place en bordure une barre d'écharpe pour volet de 21 x 48 mm, le tout en 2400 mm de longueur. Il n'y a pas de risque de basculement vers l'avant, car le déport n'est que de 20 cm, les colonnes faisant 40 cm de profondeur.

 

Vue du dessus du dressing:


Dessus du dressing

 

Toujours de ce coté, il faut prolonger ce plateau jusqu'au mur de gauche, en passant devant la porte qui permet l'accès à la chambre. Il faut également garder à l'esprit que les trous dans les murs sont à bannir. C'est pour cela que nous allons mettre en place un pied, fait avec un tasseau de 28 x 48 mm, qui soutiendra cette partie gauche, faites également avec une tablette mélaminée blanche, dans la continuité de ce qui est déjà en place sur le dressing. Ce pied est parfaitement maintenu en haut, grâce à une équerre. En bas, étant sur le passage, j'ai préféré jouer la sécurité en m'autorisant une vis qui traverse le pied à l'horizontal, finissant ainsi dans la plainte puis dans le mur.

 

Vue du piétement gauche:


Piétement cote gauche du réseau

 

2) On passe maintenant au coté droit du réseau, celui qui sera au dessus de nos têtes, et donc, qui se doit d'être solide. Pour une question d'esthétique, d'harmonie et de finition "toute faite", on va continuer à utiliser des tablettes mélaminées blanches, mais les cotés seront en 40 cm de largueur. On consolide toujours l'ensemble avec nos barres d'écharpes à volet, mais cette fois en double sur l'avant de la tablette. C'est à dire sous et sur les tablettes mélaminées.

Pour la fixation, coté dressing: ce sont les barres d'écharpes supérieurs qui seront en appui de 10 cm sur la partie dressing. A l'opposé, coté fenêtre: un pied servira de support au plateau. Ce pied est fait avec un tasseau de 30 x 30 mm, solidifié par une équerre sur la partie haute. Cette solution, permet que la vision que nous avons du dessous reste propre, blanche et sans systéme de fixation quelconque.

 

Vue du coté droit:


Retour coté droit

 

3) On répète la même opération de l'autre coté, pour finaliser le "U". Donc, toujours tablettes mélaminés blanches de 40 cm de largueur, et barres d'écharpe pour renforcer et rigidifier l'ensemble.

 

Vue du coté gauche:

 

Retour coté gauche

 

La structure qui servira de support au réseau, est maintenant finie. Nous avons donc une forme de "U", ouvert coté fenêtre. Ce quatrième coté sera fermé, mais nous verrons cela plus tard.

 

***   ***   ***   ***

A noter: lorsque comme moi, on habite une vielle bâtisse, certes refaite à neuf, l'équerrage des murs est aléatoire, j'ai en effet 85 mm d'écart sur un des cotés. C'est un élément à prendre en considération dans la construction de nos réseaux; chose que moi je n'ai pas fait. Heureusement, l'angle s'ouvre, ce qui ne me pénalise pas dans mon systeme, mais c'est le genre de chose qui peut tout remettre en question. Soyez vigilent.

***   ***   ***   ***

***

*


 

Date de dernière mise à jour : 16/01/2018